Publié par Laisser un commentaire

Le livret A

Caractéristiques du livret A

Le livret A est un compte d’épargne réglementé et défiscalisé, non bloqué qui existe depuis 1818. Il compte aujourd’hui plus de 53 millions d’épargnants. Depuis le 1er janvier 2009, toutes les banques peuvent distribuer le livret A.

Bénéficiaires : Un seul livret A peut être ouvert par personne physique. Les associations peuvent ouvrir un livret A.

Plafonnement (Montant maximal du livret A): le plafond de versement sur le livret A se limite à 22.950 € (ou 76.500€ pour une association) depuis le 1er janvier 2013.

Montant minimum d’une opération : qu’il s’agisse d’un retrait ou d’un dépôt en espèce, le montant minimal est de 10 euros (1,5 euros pour un livret ouvert à la banque postale).

Enfants mineurs: un livret A peut être ouvert pour un mineur mais il ne pourra retirer librement les sommes qui y figurent qu’à partir de 16 ans, sauf opposition de leur représentant légal.

Fiscalité: le livret A est exonéré de prélèvements sociaux (CSG/CRDS) et les intérêts qu’il rapporte sont exonérés d’impôt sur le revenu.

Cumul des livrets avec le livret A: un livret A ne peut pas être souscrit par une même personne en même temps qu’un livret bleu sauf si celui-ci a été souscrit avant le 1er septembre 1979.

La rémunération du livret A

Le taux d’intérêt annuel est fixé à 0,75 % depuis le 1er août 2015.

Les intérêts sont calculés tous les quinze jours (du 1er au 15 du mois inclus et du 16 au 30 ou au 31 inclus) selon les deux règles simples :

  • Les dépôts commencent à produire des intérêts la quinzaine suivant celui-ci.
  • Les retraits cessent de produire des intérêts la quinzaine précédent celui-ci.
  • Au 31 décembre de chaque année, les intérêts cumulés sont versés sur le livret A et produisent eux-même des intérêts.

Pourquoi le livret A est il défiscalisé ?

Le livret A ainsi que le livret Bleu, le LDD et le Livret d’Epargne Populaire sont exempts de fiscalité parce que les fonds collectés servent à financer :

  • Le logement locatif social.
  • La politique de la ville.
  • L’hébergement des personnes fragilisées.
  • Les infrastructures et équipements durables.

Une partie des fonds collectés dans ces livrets chaque année vient alimenter les Fonds d’Épargnes gérés par la Caisse des Dépôts et Consignations qui finance les projets d’intérêt public. En 2009, les fonds collectés ont été investis de la manière suivante :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.